Hiver et économies d’énergies : pas si incompatibles !
Une décoration d’Halloween douce et élégante pour se faire plaisir
22 octobre 2020
Décoration de Noël : 3 tendances pour 2020
1 décembre 2020
Show all

Hiver et économies d’énergies : pas si incompatibles !

L’hiver arrive : faites des économies d’énergie !

Chauffage, cuisine, activités d’intérieur : notre consommation de gaz et d’électricité augmente en hiver… et par conséquent nos factures. Or, si certaines dépenses s’avèrent inévitables, d’autres sont bel et bien amortissables. Suivez le guide pour faire rimer hiver et économies d’énergie !


De votre fournisseur à votre consommation annuelle : préparez l’hiver

L’une des meilleures manières de préparer l’hiver et de réduire vos factures d’électricité et de gaz, c’est de les réduire toute l’année !


Total Direct Énergie, Vattenfall, Butagaz : choisissez le meilleur fournisseur de gaz

Comme le précise le guide de fournisseur-energie.com, Total Direct Énergie n’existe sous ce nom sur le marché que depuis mars 2019. Tout comme Eni ou Butagaz, Total Direct Énergie est un fournisseur alternatif dont les prix sont fixés par le marché. De ce fait, les tarifs qu’il pratique s’avèrent bien souvent plus bas au départ que les prix d’Engie, qui sont réglementés par l’État. Cependant, si vous choisissez comme fournisseur Total Direct Énergie, la facture à payer ne variera pas qu’en fonction de votre consommation, mais sera également influencée par la conjoncture économique. Rassurez-vous cependant : toujours selon les études de fournisseur-energie.com, le prix du gaz est assez stable et ne vous réservera pas de mauvaise surprise.


Déterminez l’offre adéquate : choisissez le bon prix au kWh pour votre gaz

Plutôt que de plier votre consommation aux tarifs de votre fournisseur, choisissez votre contrat selon vos habitudes. Cela vous permettra de faire le meilleur choix pour votre mode de vie. Il vous faudra donc déterminer votre consommation de gaz. Votre consommation se divise en trois pôles principaux :

  • Votre chauffage ;

  • Votre eau chaude sanitaire ;

  • Votre cuisine.

On s’en doute, une maison sans gazinière et avec chauffage électrique ne consomme pas autant de gaz qu’une maison avec un four à gaz et des radiateurs d’eau chaude. Dressez donc un portrait énergétique de votre habitat pour vous faire une idée de votre consommation.

Pour estimer votre consommation, fournisseur-energie.com vous propose une démarche consistant à convertir les mètres cubes de gaz, indiqués par votre compteur, en kWh sur la base du coefficient de conversion déterminé par GRDF. Il vous faudra ensuite multiplier cette consommation par le prix au kWh du gaz pratiqué par votre fournisseur.


Repensez votre fonctionnement

Au-delà du contrat que vous aurez signé, votre habitat et vos habitudes influencent très fortement votre consommation… et de facto votre facture. Quelques idées à méditer pour réaliser, en hiver et toute l’année, des économies d’énergie.


Concevez votre intérieur intelligemment

Pour réaliser des économies de chauffage, repenser l’isolation de son logement est une étape cruciale. Plusieurs solutions existent et permettent de mieux isoler votre logement, tant du point thermique que du point de vue phonique.

Ces dernières années, on constate notamment l’essor des parois végétalisées, tant en intérieur qu’en extérieur. Outre la réduction de la pollution de l’air, ces architectures vertes isolent votre habitat et améliorent votre bilan énergétique. Pour en savoir plus sur les murs végétaux, rendez-vous sur ce site. En ce qui concerne l’architecture intérieure, pensez à privilégier des matériaux chauds, comme la moquette et le parquet, plutôt que le carrelage.


Adoptez les bons réflexes

Autre astuce bien connue : préférez enfiler un pull et mettre des bonnes chaussettes en laine plutôt que d’augmenter votre chauffage. Sans aller jusqu’à mettre un bonnet et une écharpe à l’intérieur, vos pantoufles restent des alliées précieuses.

Un réflexe à acquérir : ne changez pas trop souvent votre température de chauffage. Si 18-19 °C sont une bonne température, n’éteignez pas votre chauffage à chaque fois que vous sortez de la pièce. Baissez-le très légèrement au moment de dormir, ce qui améliorera la qualité de votre sommeil. Diminuez également le thermostat (environ 16 °C) si vous vous absentez pour quelques heures. Mieux vaut maintenir votre chauffage en activité permanente, mais réduite, que de forcer sur votre radiateur toutes les trois heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *